Programme : Éco-rénovons Paris

Éco-rénovons Paris est un programme exceptionnel de la mairie de Paris. Objectifs: encourager la rénovation énergétique des immeubles d’habitat privé, réduire leur impact environnemental et lutter contre la précarité énergétique. Candidatez jusqu’au 30 juin 2018. 

Éco-rénovons Paris - TERRASSES ET JARDINS

Dans le cadre du programme Eco-rénovons Paris «objectif 1000 immeubles»* initié par la Maire de Paris en 2016, plusieurs projets de rénovation sont envisagés dont celui de la végétalisation des toitures terrasses. Quels avantages à végétaliser son immeuble avec Eco-rénovons paris ?

La Ville de Paris a créé une aide spécifique à Eco-rénovons Paris finançant les travaux d’amélioration thermique et environnementale. Une aide au syndicat est ainsi accordée en fonction du gain énergétique du projet et de la situation sociale de la copropriété. Son montant varie selon le gain projeté mais ne peut dépasser 30% dans la limite d’un plafond de travaux fixé à 25000 € hors taxes par logement.

Une subvention supplémentaire de 15%, plafonnée à 300 € par m² végétalisé, peut être allouée pour un projet de végétalisation durable et de qualité. Il doit concourir à la diminution de l’Îlot de Chaleur Urbain, à la rétention des eaux de pluie, au développement de la biodiversité et/ou à l’agriculture urbaine.

Un conseiller éco-rénovation vous aide gratuitement à choisir les bons professionnels en fonction de votre patrimoine, si possible présentant des références en matière de rénovation environnementale ou paysagère en copropriété. Sa mission consiste également à mobiliser les aides financières pour votre projet et à répondre aux questions techniques, juridiques et administratives soulevées tout au long de la conception du projet jusqu’à sa mise au vote en assemblée générale de copropriété.

 

Pourquoi végétaliser son immeuble ?

Au-delà de l’aspect esthétique et de l’embellissement de votre immeuble les bénéfices sont nombreux. La végétation va limiter les risques d’inondations par le drainage des eaux pluviales et la réduction du ruissellement vers les réseaux publics.

Végétaliser une paroi influe également sur son comportement thermique et acoustique. La masse végétale absorbe la chaleur du rayonnement solaire. Cet avantage est particulièrement notable pour le confort d’été du bâtiment. Sur le même principe, le tapis végétal, en absorbant les ondes sonores, assure une diminution des nuisances extérieures. Enfin, végétaliser une toiture-terrasse protège le système d’étanchéité et assure une plus longue durée de vie à celui-ci.

 

Comment végétaliser son immeuble ?

Vous devez dans un premier temps étudier la faisabilité du projet de végétalisation au travers d’une démarche globale en rénovation. En effet, l’audit global permet d’appréhender le potentiel d’amélioration environnementale de l’immeuble. Mais l’appui technique d’un bureau d’études en paysage peut s’avérer ensuite nécessaire pour la conception de votre projet (choix des essences, irrigation, respect du cadre réglementaire, équilibre global).

Il est possible de végétaliser sa toiture, un mur ou une cour avec des approches et des contraintes différentes. Pour une toiture, il faut bien sûr étudier la structure de l’immeuble pour vérifier sa capacité à supporter le complexe végétal. Pour procéder à l’amélioration de l’étanchéité de la toiture, il faudra mettre en place des couches de drainage, filtration et substrat de croissance (terreau, terre noire et compost) pour planter les végétaux.

Pour la végétalisation d’un mur, il peut s’agir d’un mur végétal simple : plantes grimpantes puisant leurs ressources en eau et nutriments au pied du mur ou d’un mur végétal complexe avec une structure fixée à l’avant du mur pour maintenir un substrat. Enfin pour une cour, le choix de la palette végétale dépendra de nombreux critères tels que la nature du sol,les besoins en eau, l’exposition, l’usage, etc.

Les projets de végétalisation font généralement l’objet d’une demande d’avis auprès de la Direction de l’Urbanisme de la Ville de Paris. Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) détermine, par parcelle, la proportion des surfaces végétalisées, par le calcul du « coefficient de biotope ». Celui-ci varie selon le secteur concerné, défini sur la carte de sectorisation végétale du PLU, et vise notamment à introduire des zones de pleine terre sur des espaces jusqu’alors minéraux.

 

Assurer une végétalisation durable

Toute couverture végétale est à entretenir durablement, en fonction des types de végétaux et des conditions climatiques, la nutrition, le désherbage et l’arrosage sont indispensables. Cet entretien permet de garantir l’enracinement des végétaux, une bonne densité végétale et la prévention contre les mauvaises herbes récalcitrantes. Les déchets verts peuvent être valorisés. Ainsi, le compostage permet de les transformer, au terme de quelques mois, en terreau naturel utilisable sur les plantations.

*Eco-rénovons Paris «objectif 1000 immeubles» a été initié par la Maire de Paris en 2016. Ce dispositif propose un accompagnement gratuit à la rénovation énergétique et environnementale de l’habitat privé à Paris. 405 immeubles, essentiellement des copropriétés, 25.000 logements sont accompagnés au 1er octobre 2017. 2018 est la dernière année de recrutement des copropriétés pour ce programme exceptionnel. Candidatez dès maintenant et avant le 30 Juin 2018.

I.D.

Source : paris.fr

#TerrassesetJardins

RETOUR