Fête des lumières 2017 – Lyon

Retour en images – Fête des Lumières 8 décembre 2017

Vidéo : 

Histoire

En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière. C’est le sculpteur Joseph-Hugues Fabisch qui réalise cette statue dans son atelier des quais de Saône.

L’inauguration initialement prévue le 8 septembre 1852 est repoussée au 8 décembre en raison d’une crue de la Saône. Le jour venu, le mauvais temps va de nouveau contrarier les réjouissances : les autorités religieuses sont sur le point d’annuler l’inauguration. Finalement le ciel se dégage… Spontanément, les Lyonnais disposent des bougies à leurs fenêtres, et à la nuit tombée, la ville entière est illuminée. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit.

Ce soir là, une véritable fête est née !

Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et parcourent les rues de la ville afin d’admirer des installations lumineuses exceptionnelles.

Evolutions récentes

En 1989, les mises en lumière des sites patrimoniaux, des paysages de fleuves et de collines, des quartiers et des voies habillent l’ensemble de la ville et participent au cadre de vie nocturne et à la beauté du territoire. Depuis 1999, la Fête des Lumières se déroule sur une durée de quatre jours. Pendant cette période, plusieurs millions de personnes vont déambuler dans toute la ville.

Le Plan lumière 

De la mise en valeur des sites les plus prestigieux de la ville à la réflexion sur l’évolution de l’éclairage fonctionnel, les plans lumières successifs sont nés d’une démarche tout à la fois politique, technique et artistique. Pionnier du genre, le Plan Lumière a donné en 1989 vie à la nuit lyonnaise en mettant en valeur près de 300 sites et monuments emblématiques à travers la ville. Depuis, les mises en lumières ont intégré les fleuves, les collines, les silhouettes et les grands axes de circulation. La lumière n’est alors plus uniquement sécuritaire. Elle est tournée vers l’esthétisme, l’ambiance et le bien-être visuel, et modifie ainsi en profondeur l’image de la ville

Une fête internationale

Fête des Lumières de Lyon rayonne bien au-delà de l’événement Lyonnais tant elle est devenue une source d’inspiration et de création à travers le monde. De nombreuses oeuvres présentées à Lyon sont ainsi « rejouées » ensuite en France comme à l’international. Les équipes de la Fête des Lumières travaillent de concert avec ONLYLYON, le programme de promotion internationale de la métropole. L’internationalisation de la Fête est ainsi passée au fil des ans, d’un modèle d’assistance à maitrise d’ouvrage à un vrai modèle de marketing territorial. ONLYLYON saisit en effet ces événements internationaux comme autant d’opportunités de faire la promotion de la métropole Lyonnaise, de son art de vivre et de sa dynamique culturelle notamment en matière de conception lumière, qui reste l’un des vecteurs forts de notoriété pour Lyon. Un logo spécial a même été développé afin de revendiquer l’inspiration Lyonnaise de ces événements lumière à l’international avec une mention « inspired by Lyon Festival of Lights ».

Une manifestation éco-exemplaire

Depuis plusieurs années, la Fête des Lumières développe des initiatives visant à améliorer la prise en compte de l’éco-responsabilité de l’événement :

  • Valorisation des artistes ayant une démarche éco-responsable avec le Trophée Récylum des Lumières Durables.
  • Dès la sélection des projets, une attention particulière est portée aux matériaux, au réemploi et aux transports du matériel et des équipes.
  • Une majorité des projets utilisent des dispositifs lumineux économes en énergie.
  • Certains utilisent exclusivement de l’énergie produite par des sources renouvelables.

Pour réduire la production de carbone, la Ville de Lyon collabore avec les fournisseurs de transport en commun :

  • Les TCL augmentent leurs offres de transport et proposent des tarifs préférentiels pour les 3 soirées (gratuit le 8 décembre).
  • Les TER sont renforcés sur la Région et offrent une réduction de 50% sur l’achat d’un billet TER Auvergne-Rhône-Alpes aller-retour pour Lyon, des TGV sont affrétés de nombreuses villes françaises à des tarifs attractifs.

Source :fetedeslumieres.lyon.fr  

#TerrassesetJardins

Fête des lumières 2017 Lyon - TERRASSES ET JARDINS

RETOUR